Les pierres fines

Les bijoux du temps passé

  • Le grenat :
    Cette pierre fut choisie par les Huns, les Francs, les Mérovingiens pour symboliser leur esprit martial.
    D'un rouge vif et profond, ces grenats provenaient certainement des mines de l'ex-Tchécoslovaquie. Ce n'est qu'à la Renaissance que le grenat perdit cette valeur guerrière. La plupart des grenats sont rouge sombre, mais il en existe aussi des jaunes ou encore des verts. Ce dernier, découvert en Russie, au siècle dernier est nommé « démantoïde » car ses feux rappellent ceux du diamant.
    Les principaux gisements se trouvent en ex-Tchécoslovaquie, en Afrique du Sud, aux Etats-Unis, en Australie, au Brésil, au Sri-Lanka.

     

  • Le Péridot :
    Le péridot est la pierre des Chevaliers. Ils la rapportèrent des croisades comme des trésors inestimables.
    Généralement d'un vert tilleul, le péridot peut osciller entre le vert d'eau et le vert olive.
    Déjà très apprécié des Egyptiens, le gisement le plus célèbre reste celui de l'île de Zerbiguet, en mer Rouge. On en trouve aussi en Australie, au Brésil, en Chine, aux Etat-Unis…
  • La cordiérite :
    Aussi appelé « pierre des Vikings », cette pierre leur permettait de naviguer et de se diriger lorsque le temps était couvert et qu'ils ne pouvaient plus se repérer au soleil.
    En effet, la cordiérite présente la vertu de changer de couleur : elle passe du bleu-violet au jaune pâle lorsqu'elle est dans l'axe du soleil.
  • L'améthyste :
    L'améthyste, allant du mauve au violet est une variété de quartz. On lui attribue des vertus particulières, puisque son nom, en grec, signifie « pierre qui n'enivre pas ».
    Les grecs de l'Antiquité en mettaient parfois dans le vin pour se préserver de l'ébriété.
  • La citrine :
    La citrine, est en quelque sorte l'améthyste jaune. Sa cristallisation soumise à une très forte chaleur est à l'origine de cette variation de couleur.
    Les citrines proviennent aussi bien d'Europe, d'Amérique du Nord et du Sud, que de Madagascar.
  • La tourmaline :
    De l'incolore au noir, la tourmaline est la pierre qui offre la plus grande variété de couleurs.
    La couleur la plus fréquente est le vert-brun, la plus appréciée est le rouge et la plus rare est le bleu.
    Cette pierre, introduite en Europe au XVIIIème siècle, est aujourd'hui très utilisée par les créateurs de bijoux contemporains.
    Elle vient presque toujours du Brésil.

<< Retour au Guide des pierres précieuses